Normandie TV – Journée nationale de l’alimentation à l’hôpital

Le 20 Juin 2013

A l’occasion de  la 3ème journée nationale de l’alimentation à l’hôpital, le 20 Juin 2013, la Polyclinique du Parc, groupe Normanni Santé, se mobilise pour mettre fin aux idées reçues sur l’alimentation à l’hôpital.

La Journée Nationale de l’Alimentation à l’Hôpital, qu’est-ce que c’est ?

Organisée tous les deux ans depuis 2009, cette troisième édition compte plus de 1000 participants, soit environ 306 760 repas. Tous les établissements participants proposent un même menu équilibré et adapté au plus grand nombre de patients.

L’Alimentation à l’hôpital, un soin à part entière

Selon Christine Gucciardi, diététicienne-nutritionniste en charge de la restauration, l’alimentation fait partie intégrante des soins prodigués au patient, elle participe à son traitement. Aujourd’hui les hôpitaux font face à un véritable problème de dénutrition des patients qui séjournent à l’hôpital sur le moyen ou long terme. A travers cette journée, nous souhaitons rappeler aux patients, comme au personnel de santé, que l’on mange bien à l’hôpital, contrairement aux idées reçues. Et le personnel de la Polyclinique s’est mobilisé et a joué le jeu : badges, T-shirt, affiches.

La Polyclinique du Parc, aux antipodes de la cuisine industrielle

La Polyclinique du Parc est une structure à taille familiale, ce qui lui permet d’utiliser des produits frais et des recettes préparées comme à la maison. L’établissement se démarque en fonctionnant selon un système de liaison chaude, c’est-à-dire que les repas sont préparés le matin pour le midi et l’après-midi pour le soir. Rien n’est refroidi, tout est préparé sur place. On est à l’opposé de la cuisine industrielle surgelée.

En pratique

L’alimentation proposée par la Polyclinique respecte des normes qualité établies par un plan national de nutrition santé. Les menus connaissent deux cycles par an : printemps/été et automne/hiver. Dans chacun de ces cycles, on retrouve les mêmes menus toutes les trois semaines. Les menus du jour sont déclinés et adaptés aux patients, selon les régimes particuliers auxquels ils peuvent être soumis. La Polyclinique du Parc a également conservé le goûter qui a disparu dans beaucoup d’hôpitaux. Parce qu’elle constitue un lien fort entre la Polyclinique et le patient, la nutrition intègre également la notion de service, de la présentation des plats au sourire du personnel.

Voir le reportage de Normandie TV